Logo

See Your Message Here

If you are interested in seeing your organization's message on LOHASWire, please contact us at:

1.416.972.7401
mleung@ecostrategy.ca
Ontario, Canada

Want More Depth?

If you're looking for more info on this story, we'd be happy to set you up with someone to speak to about why this story is relevant to your audience.

Interview Opportunity

Looking to add more depth? We can schedule an interview for you with the people mentioned here. Call:
416.972.7404
Or email: mleung@ecostrategy.ca

For More Information

If you'd like any more details about this news, or would like to get the inside scoop on upcoming, similar news, send us an email: distribution@lohaswire.com

Advertisements

Corriger les programmes pour accumuler les économies d’énergie

Tuesday, November 30th 2010 10:45:59am

Toronto, le 30 novembre 2010 – Le commissaire à l’environnement de l’Ontario (CEO) dit que le gouvernement a besoin d’apporter des améliorations à ses programmes d’économie d’énergie s’il souhaite atteindre ses nouvelles cibles audacieuses de réduction de l’électricité.

Lorsque M. Gord Miller publie le rapport Repenser l'économie d'énergie en Ontario – Résultats, il signale qu’il faudra agir avec force si le gouvernement souhaite atteindre les nouvelles cibles d’économie d’électricité qu’il propose dans son plan énergétique à long terme. Le CEO dit que l’économie d’énergie est la façon la plus rentable d’éviter d’avoir besoin de dispendieuses centrales de production et de transport d’énergie, y compris de nouvelles centrales de pointe alimentées au gaz naturel.

Le plan énergétique à long terme, publié la semaine dernière, propose de réduire la demande en énergie de 7 100 mégawatts et de 28 térawattheures d’ici 2030. Selon le gouvernement, il s’agit d’une des cibles les plus audacieuses en Amérique du Nord.

Le rapport de M. Miller passe en revue les progrès réalisés dans plusieurs programmes d'économie d'énergie, dont les programmes de réponse à la demande de l'Office de l'électricité de l'Ontario (OEO) qui paie les grands consommateurs industriels d'électricité pour qu'ils réduisent leur consommation lorsque la demande en électricité est élevée. Ils sont responsables de la plupart des progrès accomplis pour atteindre les cibles d’économie d’électricité en Ontario.

La conception améliorée des programmes augmente leur efficacité. M. Miller est heureux de savoir que l'OEO s'occupe des lacunes de ses programmes de réponse à la demande et il croit que l'OEO a prouvé que les programmes de réponse à la demande peuvent constituer une solution de rechange rentable et fiable à la construction de nouvelles centrales de pointes au gaz naturel.

Le CEO dit qu’il est possible d’améliorer les programmes actuels d’économie d’énergie de la province. L’OEO devrait concevoir ses programmes de réponse à la demande pour qu’ils correspondent mieux aux moments de consommation de pointe. En 2008 et en 2009, un des programmes, soit le P3RD, a été activé 21 fois, mais seules 5 de ces activations correspondaient à des jours où la demande était la plus forte.

Le CEO met en évidence d’autres lacunes à régler dans les programmes d’économie d’énergie en Ontario.

• Le Programme d’économie d’énergie domiciliaire de l’Ontario efficace et prisé prendra bientôt fin. On ne prévoit pas offrir un programme de remplacement. De plus, aucun geste n’a été posé, contrairement à ce que prescrit la loi, pour aider les acheteurs à coter l’efficacité énergétique d’une résidence au moyen d’une vérification énergétique juste avant la vente de la maison.
• Les entreprises Union Gas et Enbridge ont permis à leurs programmes d’économie d’énergie résidentielle de stagner. Il serait possible d’aborder ce problème grâce à des améliorations de nature réglementaire, ainsi qu’à une coordination entre les gouvernements et les distributeurs de gaz naturel et d’électricité.
• On a fait très peu de progrès pour atteindre l’objectif provincial visant à établir une norme sur les carburants à faible teneur en carbone qui permettrait de réduire les émissions de carbone des carburants de transport de 10 % d’ici 2020.

Le CEO dit que de bonnes choses se produisent, mais qu’il faut améliorer d’autres points. Il ajoute que nous avons besoin de faire en sorte que l’économie d’énergie soit la première option qui nous vienne à l’esprit lorsque nous prenons des décisions sur l’énergie en Ontario.

Les recommandations susmentionnées et le rapport intégral Repenser l'économie d'énergie en Ontario – Résultats se trouvent à l’adresse www.eco.on.ca/eng.



Services en français
Jean-Marc Filion (porte-parole pour le commissaire) sera disponible pour des entrevues  par téléphone des 11h le mardi 30 novembre (705-476-9665).

-30-


Si vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Hayley Easto
Coordonnatrice, Communications et Relations externes
Commissaire à l’environnement de l’Ontario
416-325-3371
1-800-701-6454
hayley.easto@eco.on.ca

Le CEO est nommé par l’Assemblée législative pour agir comme agent de garde environnemental et indépendant pour la province et faire rapport sur les décisions gouvernementales environnementales.


Also available in English.

Aussi disponible en chinois.


                                                                                                                          

Le CEO est nommé par l’Assemblée législative pour agir comme agent de garde environnemental et indépendant pour la province et faire rapport sur les décisions gouvernementales environnementales.


Also available in English.

Aussi disponible en chinois.