Logo

See Your Message Here

If you are interested in seeing your organization's message on LOHASWire, please contact us at:

1.416.972.7401
mleung@ecostrategy.ca
Ontario, Canada

Want More Depth?

If you're looking for more info on this story, we'd be happy to set you up with someone to speak to about why this story is relevant to your audience.

Interview Opportunity

Looking to add more depth? We can schedule an interview for you with the people mentioned here. Call:
416.972.7404
Or email: mleung@ecostrategy.ca

For More Information

If you'd like any more details about this news, or would like to get the inside scoop on upcoming, similar news, send us an email: distribution@lohaswire.com

Advertisements

Le commissaire à l’environnement publie son rapport annuel de 2009-2010

Wednesday, September 22nd 2010 12:21:59pm

Pour diffusion immédiate

Toronto, le 22 septembre 2010 – « Le gouvernement ne respecte pas ses promesses environnementales », dit M. Gord Miller, le commissaire à l’environnement de l’Ontario. « Ce gouvernement s’enorgueillit, et avec raison, des progrès qu’il a accomplis en adoptant une loi pour protéger l’environnement », précise M. Miller, « mais les gestes qu’il pose sur le terrain mine souvent ces progrès. »

Dans son rapport annuel de 2009 2010 qu’il publie aujourd’hui, M. Miller met en évidence de nombreux cas où l’inertie bureaucratique ou politique a mis en péril l’environnement et a miné les politiques environnementales du gouvernement. Le commissaire à l’environnement explique dans son rapport les points suivants :

• Le ministère de l’Environnement n’a pas réussi à conserver une version à jour du répertoire des sites d’enfouissements fermés susceptibles de polluer les eaux souterraines à proximité;

• Les rejets des eaux usées municipales aggravent la pollution de nos Grands Lacs, car les règles du ministère de l’Environnement sur les rejets ne tiennent pas compte de la croissance rapide de la population dans le sud de l’Ontario;

• Les normes de la qualité de l’air de l’Ontario sont flottantes, ce qui permet au gouvernement d’exempter des secteurs entiers des règles provinciales très strictes;

• Il faut planter un milliard d’arbres de plus dans le sud de l’Ontario pour conserver la biodiversité et réagir aux difficultés liées aux changements climatiques. Il s’agit d’un objectif bien plus important que celui du gouvernement établi à 50 millions d’arbres d’ici 2020;

• La loi a été adoptée pour protéger la moitié de la forêt boréale dans le Grand Nord. Toutefois, la surveillance inadéquate de la part du ministère du Développement du Nord, des Mines et des Forêts a fait en sorte que des entreprises d’exploitation minière ont construit des pistes d’atterrissage et des camps illégaux;

• Le gouvernement s’est engagé à protéger le nombre décroissant de caribou des bois dans la province. Par contre, le ministère des Richesses naturelles n’a pas protégé leur habitat des activités minières, ni forestières pour éviter qu’ils ne disparaissent vraisemblablement de l’Ontario.

Le commissaire à l’environnement de l’Ontario dit aussi que les Ontariens doivent adopter une nouvelle méthode de conservation ou assumer les conséquences importantes des changements climatiques et de la perte de la biodiversité. Miller dit que « les politiques actuelles ont déjà porté atteinte à l’environnement à long terme et elles ont compromis de façon substantielle la capacité des générations futures à répondre à leurs besoins. Nous devons faire avec moins et utiliser sagement ce que nous possédons. Nous n’avons plus le choix : le monde que nous avons créé nous impose cette direction. »

Le commissaire à l'environnement de l'Ontario (CEO) est nommé par l'Assemblée législative pour agir comme agent de garde environnemental et indépendant pour la province et faire rapport sur les décisions gouvernementales environnementales.  

-30-


Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Hayley Easto, coordonnatrice des communications et de la sensibilisation
Bureau du commissaire à l’environnement de l’Ontario
Tél. : (416) 325-3371
Numéro sans frais pour les requêtes : 1 800 701-6454
hayley.easto@eco.on.ca

Also available in English.

Click for high-resolution photo.